Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1488224 1384550701796616 2009074981 n

« L'autre côté du mur, les Indignés du Sahara Occidental", de Denis Vericel 

21 décembre 2013

sadasd

Relancer le débat sur le Sahara Occidental 

Un film documentaire retraçant l’histoire de la dernière colonie du continent africain, recueillant des témoignages de militants sahraoui et des images réelles de la répression, a été proposé, lors du 4e Festival international du cinéma d’Alger dédié au film engagé, par le réalisateur français Denis Véricel.

Intitulé «L’Autre côté du mur, les indignés du Sahara Occidental», ce film documentaire, produit par l’association «Amis du peuple du Sahara Occidental», vise à relancer le débat en Europe et dans les milieux qui n’ont pas accès aux informations relatives à l’actualité du Sahara Occidental.

Le film retrace, en premier, lieu l’histoire de la colonisation de la RASD à travers les témoignages de militants du Front Polisario depuis le retrait des forces espagnoles jusqu’à la «Marche verte» qui a abouti à l’invasion du territoire sahraoui et au déplacement massif des populations vers le sud du pays et vers les camps de réfugiés à Tindouf.

A travers ses témoignages dont celui de la militante des droits de l’homme Aminatou Haidar et de plusieurs autres militants du Polisario, le réalisateur met en avant les exactions du régime marocain contre la population sahraouie, ainsi que les pratiques de torture fréquentes chez les forces d’occupation.

Les crimes économiques du royaume chérifien sont aussi intégrés dans le documentaire qui dénonce la mainmise des forces marocaine sur la pêche et les ressources minières du pays, une pratique pourtant contraire au droit international.

Le drame des mines anti-personnel et du mur de fortification militaire séparant les territoires occupés de ceux libérés et des camps de réfugiés apparaît lui aussi dans ce film comme une grande problématique sociale confinant une partie des Sahraouis dans une zone colonisée où la violation des droits de l’Homme et les exactions sont monnaie courante, et contraignant la seconde partie à l’exil.

Sans trop s’attarder sur les camps de réfugiés ou les territoires libérés, «L’Autre côté du mur, les indignés du Sahara Occidental» dévoile, grâce à des vidéos amateurs, le siège militaire du campement de Gdeim Izik où des dizaines de milliers de sahraouis s’étaient rassemblés pour dénoncer pacifiquement les violations de leurs droits à Laâyoune.

Dans ces vidéos, le violent assaut des militaires marocains sur le campement est clairement porté sur grand écran, illustrant le désespoir d’un peuple qui lutte pour l’autodétermination.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :